Né de l'amour créateur de Dieu, le mariage trouve sa loi fondamentale et sa valeur morale à la fois :

  • dans l'amour réciproque et authentique, par lequel chacun des conjoints s'engage entièrement à aider l'autre,
  • et, dans le désir commun d'interpréter fidèlement l'amour de Dieu créateur et père, en engendrant des vies nouvelles.

Pour chaque couple qui s'avance vers l'autel afin de devenir ministre du sacrement de mariage, l'Eglise invoque l'Esprit Saint, afin que par sa force sanctifiante il puisse opérer un échange nuptial du coeur :
"je me donne à toi pour toujours".

Quand ils se donnent l'un à l'autre, ils consacrent à Dieu leurs âmes et leurs corps, afin qu'à partir de leur union se développe une communauté familiale complète qui soit une communauté d'amour et de vie.

Progressivement la maison familiale deviendra la résidence mutuelle des coeurs humains.

Ainsi saint Paul dans l'épître aux Ephésiens parle de l'union du mari et de la femme en disant :
"Ce mystère est de grande portée, je veux dire qu'il s'applique au Christ et à l'Eglise. (Ep 5, 32)

L'amour du mari et de la femme trouve son modèle dans l'amour du Christ pour son Eglise et reflète cet amour dans le monde.

L'Esprit Saint que chacun a reçu au baptême et à la confirmation fait en sorte que les époux soient capables de s'aimer l'un l'autre d'un amour réciproque total.

Le consentement mutuel que se prêtent un homme et une femme, lorsqu'ils veulent contracter le mariage chrétien, n'est pas seulement l'expression d'un sentiment très humain et d'un pacte d'amour qui engage pour la vie.

Pour deux chrétiens, se marier représente avant tout un acte de foi qui consiste à faire entrer leur affection humaine dans l'ordre surnaturel, à confier leur amour à Dieu afin que Dieu lui-même en prenne soin en lui garantissant sa grâce, et sa bénédiction.

En fait, ce ne sont pas tellement les époux qui s'unissent, c'est plutôt le Père céleste qui les unit, et leur devoir principal sera de ne pas briser cette union. Ils y réussiront dans la mesure où ils se souviendront que Dieu est garant de leur union, et, par conséquent, dans les moments difficiles, c'est à lui qu'ils recourront dans une confiance totale et illimitée. ( Extrait du Message d'amour de Jean Paul II)

Le mariage est un événement important pour les fiancés, leurs familles et pour l'église.

Se marier, c'est un acte de foi en l'autre et en Dieu.