Homélie 22ème dimanche ordinaire B

A la messe de 11 heures, attention particulière faite aux Frères de Ploërmel, dont la communauté religieuse présente à Vannes depuis de nombreuses années, quitte notre ville.

« Seigneur, à qui irions-nous, tu as les Paroles de la Vie Eternelle » ! L’acte de foi de Pierre, entendu dimanche dernier, résonne encore en nous, frères et sœurs !

A qui irons-nous ? A qui irions-nous ? Question légitime au seuil de cette nouvelle rentrée scolaire et pastorale. On ne sait pas toujours où l’on va mais avec Qui on y va ! Et Celui-ci a les Paroles de la Vie Eternelle.

Parmi nous, ce matin, les Frères de l’Instruction Chrétienne, les frères de PLOERMEL, qui nous quittent après des dizaines d’années de présence sur notre ville de Vannes. En quelques mois, nous aurons vu se fermer à Vannes, 3 communautés religieuses : le carmel de Vannes il y a tout juste une an en octobre, et en mars dernier, les religieuses du Bon Secours. En 10 ans, le diocèse de Vannes a perdu plus de 1000 religieuses ....

Les temps changent, mais la mission demeure et elle devra sans doute prendre un nouveau visage.

La Parole de Dieu de ce dimanche, nous donne quelques forces pour vivre cette étape et nous ramène à l’essentiel même de notre vie chrétienne. En fait, ce départ nous conduit à nous replacer devant ce qui est le cœur de la vie chrétienne et que la vie religieuse voudrait plus encore manifester : l’abandon confiant à Dieu, la liberté et la disponibilité, le consentement à ne pas s’installer et à accueillir ce que la vie avec Dieu donnera de découvrir, ailleurs et autrement. Les textes de ce jour nous invitent à ce dessaisissement, au refus de maitriser les choses, pour être uniquement tournés vers l’essentiel, dans l’écoute de la Parole et l’engagement au service des frères en humanité.

Jean-Marie de la Mennais (fondateur de la congrégation) ne s’y trompait pas lorsqu’il disait : « On ne parle avec conviction que de ce qu’on croit. Avec amour de ce qu’on aime. Avec chaleur de ce qu’on sent bien ».

Que nous soyons consacrés, prêtres ou laïcs, deux mots, pour engager cette nouvelle année, deux mots pour envisager un chemin spirituel pour nous aujourd’hui. ECOUTE et ENGAGEMENT.

Méditer ces deux mots en nous faisant passer, à la lumière de l’évangile, de l’obsession des mains sales au désir du cœur pur. Dans notre évangile, Jésus ne fait pas l’éloge de la pureté ni de la propreté, morale ou spirituelle, mais indique où se trouvent les authentiques impuretés : il n’y pas tant à craindre les mains sales que le cœur qui salit et pollue. De fait, notre foi au Christ ne nous invite pas à vivre comme des séparés (des pharisiens), des préservés, dont la grande illusion serait de croire que c’est par nos propres efforts que nous pouvons nous nettoyer, nous protéger et rester purs…  Au contraire, il n’y a finalement qu’une seule eau qui nettoie, celle qui nous donne le Christ, celle qui jaillit de son côte ouvert… Heureuse expérience des mains sales si elle nous permet de croire vraiment que la seule et vraie pureté est celle que donne Dieu.

ECOUTE. Il est bon de relire, en ne le confondant pas avec les caricatures du formalisme et du ritualisme, les appels du Deutéronome : écouter les commandements du Seigneur, les garder et les mettre en pratique pour vivre. C’est aussi l’invitation de Saint Jacques : «écouter humblement la Parole de Dieu semée en vous ».

Ecouter, c’est le commencement… Le commencement d’une relation, d’un dialogue. Dieu me parle. Cesser de nous écouter nous-mêmes…  Ecoute fondatrice, écoute vitale pour renouveler, pour approfondir, pour affermir notre relation avec Lui. Ecouter pour vivre ! L’écoute s’accomplit dans cette cohérence qui comprend une relation personnelle et aimante avec Celui qui me parle, un engagement d’obéissance à sa Parole et un cheminement qui opère une transfiguration du cœur.

Ecouter, demande de la patience, de la persévérance. Chers religieux, vous êtes témoins, qu’il y a « loin », qu’il y a « long » entre la graine et la plante, la graine et l’arbre : ce temps de la germination, ce temps de la croissance, ce temps du travail invisible, intérieur, souterrain. Le temps des mûrissements, de la croissance qui semble si long pour certains aujourd’hui d’autant plus que nous voulons souvent tout et tout de suite. Et nous nous impatientons quand les choses ne se passent pas comme nous avons prévu et décidé.

Ecouter, ce n’est pas seulement entendre, c’est d’abord entendre, mais aussi chercher à comprendre et puis c’est mettre en pratique. Mais ne pas mettre en pratique n’importe comment : de tout son cœur.

ENGAGEMENT : Garder la Parole ne va donc pas sans une mise en application, ce qui implique du risque, des décisions, des interprétations. Avec intelligence et discernement dirait Ignace. Avec douceur et fermeté disait Jean-Marie de La Mennais quand il parlait de l’éducation des enfants.

A 11 heures

Chers Consacrés qui êtes :

  • Dans un monde de plus en plus marqué par l'individualisme, donnez-nous de voir ce qu'est une vraie vie fraternelle.
  • Dans un monde où les paroles données sont de plus en plus fragiles, donnez-nous de voir que votre engagement est un engagement pour la vie.
  • Dans un monde de bruits et de vitesse, redonnez-nous le goût du silence et du repos.
  • Dans un monde fasciné par l'argent, donnez-nous de voir quelle est votre richesse.
  • Dans un monde qui croit impossible le célibat, donnez-nous de voir qu'il est aussi une belle manière d'aimer.
  • Dans un monde fasciné par l'autonomie, donnez-nous de voir la liberté que peut offrir l’obéissance.
  • Enfin, dans un monde qui oublie si facilement le ciel, donnez-nous de voir qu'on peut l'anticiper, par une vie sobre et en cohérence avec l’Evangile.

Voici donc le moment de la rentrée ! Il y a ceux qui partent, ceux qui restent, ceux qui arrivent ! Il y a le prévu et il y aura l’imprévu ! Ecoute et engagement ! Dieu est plus grand que notre cœur, plus grand aussi que nos plans, tous nos projets pastoraux et nos belles organisations.

Merci aux frères de PLOERMEL ! Ailleurs… Autrement…

Et nous qui demeurons et restons : Ecouter et s’engager ! Dans la vigilance du cœur et un travail de vérité ! Le reste ne nous appartient pas. Il appartient à Dieu, le maitre de la Vie. « Seigneur, à qui irions-nous, tu as les Paroles de la Vie Eternelle » ! AMEN.

P. Patrice Marivin


L'équipe pastorale

groupe ep 2021 22 bis vignette

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter

mail orange in

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top