La visite pastorale du pays de VANNES !

Depuis quelques semaines, chaque dimanche, après la communion, nous méditons ensemble la Prière pour la mission, soutenant ainsi la visite pastorale de Mgr CENTENE au pays de VANNES (doyennés d'Arradon, Elven, Sarzeau et Vannes).

Ce dimanche, notre évêque célèbre à Sarzeau. Jeudi prochain, il « entrera » sur notre secteur pastoral en commençant par les paroisses de Saint Avé et Meucon, puis il arrivera chez nous.

Cette visite pastorale doit être vue comme un laboratoire en vue de penser l’avenir et non comme une visitation de courtoisie.

C’est donc une visite « préparée », travaillée depuis plusieurs mois, sous la responsabilité et avec le soutien du curé archiprêtre que je suis.

  • Des commissions de travail portant sur des "chantiers thématiques" ont été mises en place, toutes coordonnées par des laïcs (relations prêtres - laïcs, santé, dialogue inter-religieux, patrimoine, tourisme et évangélisation, paroisses péri-urbaines, enseignement catholique).
  • Des rencontres sont prévues par doyenné avec les élus locaux, puis avec les religieux et l'enseignement catholique.

Le mercredi 17 mars, ce sera la visite de notre paroisse Saint Pierre Cathédrale.

Nous aurions aimé que Monseigneur rencontre tous les coordinateurs de mission ainsi qu’une de nos "fraternités" et qu’il puisse aussi visiter tel ou tel quartier. Mais le temps va manquer.

Il rencontrera donc uniquement l'équipe pastorale le matin du mercredi 17.

  • Nous lui présenterons lucidement et en vérité notre vie paroissiale, avec ses grâces et ses limites.
  • Nous esquisserons avec lui les challenges missionnaires à relever et les liens à approfondir avec nos paroisses voisines du doyenné.
  • Nous verrons aussi comment "cultiver" la chance d'être à la fois une paroisse et une cathédrale, en cœur de ville.

Nous vous invitons à venir nombreux à la messe de 12 h 15 ce jour-là, car, providence du calendrier, ce sera aussi l'anniversaire de la cathédrale. Un anniversaire, cela se fête !

Héritiers et bâtisseurs, nous le sommes. Notre paroisse est appelée rayonner la joie de l’Évangile qu’elle a reçue et à la transmettre comme nous y invite le pape François :

« Je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Église malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités. » (Pape François -La joie de l’Évangile § 49)

A tous on peut tout !

Père Patrice Marivin