BENIE SOIT TA MAISON !...

Notre communauté a la grâce d'accueillir régulièrement des nouveaux paroissiens, jeunes ou moins jeunes ! Merci Seigneur !

Il y a quelques jours, un jeune couple me glisse ceci à l'issue de la messe : « Père. Nous souhaitons vous inviter pour un repas. On en profitera pour vous demander de bénir notre nouvel appartement. Ce sera pour nous l'occasion de remercier Dieu et de placer sous sa protection, nous qui y vivons, et ceux qui y viendront ».

J'ai accepté ! Et je suis prêt à répondre positivement à d'autres demandes ! « Celui qui a des oreilles, qu'il entende ». Avec la douce intercession de Saint Joseph !

Parmi toutes les bénédictions possibles - un lieu de travail, un commerce, une voiture, etc... , celle invoquée sur le toit et les murs d'un foyer revêt une épaisseur particulière.

Cette pratique s'enracine dans la liturgie du peuple d'Israël ; elle rappelle le sang de l'agneau pascal que les Hébreux ont mis sur leur porte avant de s’enfuir de l’Egypte.

Durant les premiers siècles de l’Eglise, la pratique familiale et domestique de la foi dans la  « Domus ecclesiae » ( maison-église), est usuelle.

La première liturgie chrétienne est effectivement célébrée à la maison, comme aux temps bibliques les plus reculés, ainsi l'hospitalité d'Abraham, jusqu'aux visites de Jésus à Marthe, à la belle-mère de Pierre, à Zachée, etc...

Résonne ainsi la consigne de Jésus aux disciples missionnaires : « Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : ‘paix à cette maison’. »

Une paix qui vient s'établir dans les murs comme elle s'étend à tous les hôtes.

La bénédiction des appartements ou maisons rend visible que, notre Seigneur Jésus Christ, le Verbe fait Chair, a habité parmi nous, par son incarnation, dans l'humilité de la vie domestique quotidienne.

Bénir son nouvel habitat ? Un moment de grâces, de joie et de fête. C'est une façon de remettre son lieu de vie entre les mains du Seigneur et de protéger sa famille.

Voilà donc une tradition chrétienne à raviver !

Pour terminer, rafraichissons nos connaissances : que sont les sacramentaux ? Le terme désigne les "signes sacrés" que sont les bénédictions des personnes, de tables, de lieux ou d'objets. Les sacramentaux ne confèrent pas la grâce de l'Esprit Saint à la manière des sacrements, mais par la prière de l'Eglise, ils préparent à recevoir la grâce et disposent à y coopérer (Catéchisme de l'Eglise catholique).

Alors, n'attendez plus ! Que ce soit pendant la pendaison de crémaillère ou à tout autre moment, faites bénir votre nouvel habitat ! Et n'hésitez pas à exposer aux yeux de tous : icône, statue, bible ou livre de prière. Des signes qui témoignent que la maison chrétienne est une cellule vivante du corps de l'Eglise.

Père Patrice


L'équipe pastorale

groupe ep 2021 22 bis vignette

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter

mail orange in

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top