«L’Église n’est pas à nous, elle est à Dieu»

«Ils sont nombreux ceux qui ont faim, faim de Dieu, faim de dignité parce qu’ils ont été dépouillés», déplore le Pape qui, sortant de son texte, se demande si ce n’est pas nous qui les avons dépouillés. Ainsi, il faut s’engager, défend François, et les aider à se rassasier de Dieu. «Mes frères, l’Église n’est pas une douane. Elle a besoin de portes ouvertes, parce que le cœur de Dieu n’est pas seulement ouvert, mais est percé de l’amour qui s’est fait douleur.»

Et le Pape  de demander aux chrétiens de ne pas continuellement lever la bannière «passage interdit» car «l’Église n’est pas à nous, elle est à Dieu» et Dieu a appelé tous les hommes. «Tous», répète le Saint-Père. Loin d’empêcher cette rencontre, nous devons la favoriser, suivant l’appel du Christ à donner à nourrir nos frères (Mt 14, 16).

C’est ainsi que le Pape conclut en invitant l’Église colombienne «à s’engager avec plus d’audace dans la formation de disciples missionnaires», comme l’ y invitait le document d’Apareceda: «des disciples qui sachent voir, juger et agir».

«Écouter le cri de la terre et des pauvres».

C’est l’ambition de la conférence internationale sur le développement durable et les religions qui vient de se tenir au Vatican les 7 et 8 mars. Le Pape François en a reçu les participants, vendredi 8 mars, leur livrant sa vision d’un développement intégral soutenu par des valeurs éthiques et religieuses.

«Écouter toutes les voix, en particulier celles généralement exclues, celles des pauvres, des migrants, des peuples autochtones et des jeunes». Telle est la volonté affichée par le Souverain Pontife devant les participants à la conférence internationale «Religions et objectifs de développement durable», conjointement organisée par le dicastère pour le Service du développement humain intégral et le Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux. 

Réunis à Assise, les 19-21 novembre 2020, pour vivre l' évènement international intitulé  : THE ECONOMY OF FRANCESCO - LES JEUNES, UN PACTE, L'AVENIR , le Pape François s'est adressé en Vidéo aux jeunes, réunis dans la basilique Saint-François d’Assise,

Il les a invité à "Changer les structures de pouvoirs et les modèles de production et de consommation, établir un modèle de solidarité internationale qui reconnaisse et respecte l’interdépendance entre les nations et favorise les mécanismes de contrôle capables d’éviter toute forme de soumission".

Lire ou télécharger le discours du Pape

Après la publication du rapport sur les cas d’abus sexuels en Pennsylvanie la semaine dernière, le Pape François publie une lettre qu'il adresse au Peuple de Dieu.

Il y exprime la douleur et la honte ressentie. Il y fustige le cléricalisme et appelle l’ensemble des baptisés à s’engager pour mener la lutte contre les abus et toute forme de corruption spirituelle.

Il faut toujours suivre le chemin de la vérité, quoique il  en coûte,  a-t-il dit aux évêques.

Lire ou télécharger la lettre du Pape

Dans son entretien avec la presse, sur le vol du retour Cracovie-Rome, dimanche 31 juillet 2016, Le pape François a abordé plusieurs thèmes : le terrorisme, la violence, l'extrémisme religieux, le fondmentalisme, le dieu Argent.

A Cracovie, samedi, 30 juillet, le pape a prié Dieu d’éloigner la violence et le terrorisme, et il a invoqué la paix, en l’église Saint-François où sont vénérées les reliques de deux martyrs franciscains polonais Zbigniew Strzałkowski et Michał Tomaszek, prêtres, victimes de la violence des miliciens du « Sentier lumineux » en 1995 au Pérou.

Et, dans l’avion, interrogé sur l’assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray (France), le 26 juillet, par deux jeunes se réclamant de Daech, le pape a refusé « d’identifier l’islam avec la violence ».

Au cours de l’Angélus de ce dimanche 12 février, le pape, dans son allocution, a plusieurs fois répété cette injonction, car l’insulte n’est pas digne d’un comportement chrétien. Voici un extrait de cette allocution reprise par Xavier Sartre de Radio Vatican.

«Jésus est venu pour achever et pour promulguer définitivement la loi de Dieu». Le Pape François est revenu sur le discours de la montagne cité dans l’évangile de ce jour.

« Jésus enseigne comment accomplir pleinement la volonté de Dieu, avec une “justice supérieure” par rapport à celle des scribes et des pharisiens », a expliqué le Pape. Cette justice, a-t-il précisé, est «animée par l’amour, la charité, la miséricorde, et, est par conséquent, capable de réaliser la substance des commandements, évitant le risque du formalisme». François est ainsi revenu sur les trois aspects que Jésus aborde dans l’évangile de ce dimanche.

Au cours de l'audience du 11 mai 2016, le pape François a proposé une relecture de la parabole communément appelée « parabole du fils prodigue » en soulignant que Jésus nous invite à retrouver la fraternité.

11 mai 2016 - Catéchèse du pape François

Le Père miséricordieux de la parabole invite ses deux fils à « se retrouver comme des frères », fait observer le pape François: sa miséricorde restaure la fraternité.

Le pape François a en effet consacré sa catéchèse sur la miséricorde dans le Nouveau Testament à la parabole appelée traditionnellement « de l’Enfant prodigue » et que le pape rebaptise « du Père miséricordieux », lors de l’audience du mercredi 11 mai, place Saint-Pierre.

En commentant le passage de l'épître de saint Jean qui était proposé à la méditation des fidèles le 29 avril 2016, le pape a mis en garde contre le piège de mener une double vie.

Pas de double vie entre lumière et ténèbres !

« Si tu dis que tu es en communion avec le Seigneur, alors, marche dans la lumière ! Mais la double vie, non ! Ce mensonge que nous sommes tellement habitués à voir, dire une chose et en faire une autre… Toujours la tentation. Le mensonge, nous savons d’où il vient : dans la Bible, Jésus appelle le diable ‘le père du mensonge’, le menteur. Et pour cela, avec tant de douceur, ce grand-père dit à l’Église adolescente, à l’Église jeune fille : ‘Ne sois pas menteuse ! Toi, tu es en communion avec Dieu, marche dans la lumière. Fais des œuvres de lumière, ne dis pas une chose en en faisant une autre. Pas de double vie !’»

«Comme les rois mages, mettons-nous en route, revêtons-nous de lumière et marchons vers l’Etoile de Jésus» : c’est l’appel lancé par le Pape François, en la fête de l'Epiphanie, le vendredi 6 janvier 2017 aux fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre pour la prière de l'Angelus.

L'étoile à suivre

«Dans notre vie, plusieurs lumières brillent et nous orientent. Il tient à nous de savoir lesquelles suivre». On trouve des lumières «intermittentes qui vont et viennent comme les petites satisfactions de la vie». Mais «même si elles sont bonnes, elles ne suffisent pas, car elles durent peu», prévient le Pape. Il y a également les lumières éblouissantes des projecteurs, de l’argent et du succès. «Elles promettent tout et tout de suite. Elles sont séduisantes, mais avec leur force aveuglante, elles nous font passer des rêves de gloire à l'obscurité la plus épaisse». Ce n’est pas cette lumière que les mages ont décidé de suivre. Ils ont suivi une lumière stable et douce «qui ne s’éteint pas, parce qu’elle n’est pas de ce monde: elle vient du ciel et resplendit dans le cœur». Parmi les nombreuses étoiles filantes de ce monde, c’est l’étoile de Jésus qu'ont choisi les mages. 

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

groupe ep 2020 vignette

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top