La vocation au sens large

Le mot vocation vient du verbe latin « vocare », qui signifie appeler.

En général, quand on évoque le mot vocation, on pense aussitôt à un métier qui suscite de l’admiration : médecin, chercheur, ou encore à une vocation scientifique, littéraire, religieuse etc.

La vocation, effectivement, consiste à répondre à un désir intérieur de vouloir s’orienter vers une activité qui en vaut la peine en y investissant le meilleur de soi.

La vocation jaillit de la personne dont le cœur est habité par un sentiment altruiste. Et voilà pourquoi, on peut admirer tous ces gens dont on dit « qu’ils ont la vocation » parce que leur vie est toujours au service des autres pour soulager, aider, redonner espoir : parents, enseignants, médecins, travailleurs sociaux, religieux, prêtres.

La vocation chrétienne

La vocation du chrétien est une réponse à l’appel à la sainteté trouvé dans la Parole de Dieu qui fait obligation aux baptisés « d’aimer Dieu et son prochain comme soi-même ».
Jésus est celui qui a vécu le plus bel exemple de vocation au service des autres, car il s’est appliqué à soulager toute souffrance, à redonner espérance et à donner sa vie par amour, pour vaincre la violence.

La vocation de prêtre, religieux et religieuse

Dans l’Église la vocation fait  référence à celle des prêtres, des religieux ou des religieuses, et ces vocations se situent elles aussi dans la mouvance du don de soi aux autres. Mais elles portent en elles un sens particulier, celui du don total de leur vie à Dieu.

Les prêtres

Au jour de leur ordination, les prêtres s’engagent à exercer leur ministère en communion avec leur évêque et à vivre le célibat. Vécu dans la chasteté, le célibat est un signe prophétique : il signifie que leur vie vient d’un Autre qu’eux-mêmes et qu’elle se réalise pleinement quand ils deviennent, à l’image du Christ « don » pour les autres.

Ferments d’unité, ils invitent les chrétiens à s’accueillir dans la différence et à construire des communautés riches de leur diversité. Ils sont les « ministres » de la communion fraternelle. A la manière du Christ Bon Pasteur, et en son nom, les prêtres rassemblent la communauté chrétienne pour la nourrir de la Parole de Dieu transmise par les apôtres et du Pain de vie (Eucharistie) et pour l'envoi et l'annonce l’Evangile.

Devenir prêtre diocésain nécessite plusieurs années d’études dans un séminaire. C’est un lieu de discernement, de formation humaine et intellectuelle, d’approfondissement spirituel et de découverte de la mission. Après un temps de discernement préalable, en lien avec le service diocésain des vocations, un homme peut entrer au séminaire sur présentation de son diocèse.

Voir le séminaire diocésain de Rennes

Autre site : mavocation.org

Les religieux et religieuses

Les personnes qui entrent dans la vie religieuse offrent au monde un témoignage gratuit de leur amour au Christ En général elles  

choisissent d'entrer dans une congrégation de leur choix. Chaque congrégation, en effe,t a un charisme qui lui est propre et qui lui vient de son fondateur : éducation des jeunes, soin des malades, accueil des personnes âgées ou malades, catéchèse en paroisse. Certains adoptent un habit religieux, signe distinctif de leur congrégation, d'autres par choix portent une tenue civile en signe "d'enfouissement" dans la société, le seul signe distinctif des chrétiens étant l'amour.  "A ceci on reconnaitra que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres".

Aujourd'hui les religieux vivent le plus souvent en petites communautés disséminées dans les villes ou les zones urbaines périphériques. Leur mission est toujours au service de l'Église.

Leur vie quotidienne est rythmée par la célébration de l'eucharistie, la prière personnelle et liturgique. C'est de cette manière qu'ils portent le souci du monde et intercèdent pour tous les hommes et les femmes qui se confient à eux. 

Etre apôtre dans le monde, c'est vivre au coeur des réalités, partager et accompagner la vie de ceux et celles que l'on côtoie.

Pour en savoir plus, lire l'article du Cardinal Daniélou : Ce qui caractérise la vie religieuse

2015 année de la vie consacrée

Déjà l'année 2012 avait été décrétée  Année de la vie consacrée

A la demande du Pape François, l'année liturgique commencée le 29 novembre 2014 reprend ce thème.

Suivre les évènements proposés tout au long de l'année.


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

 

 

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top