arbres dans la neigeCes mots résonnent avec tristesse dans notre esprit. Ils mettent entre parenthèses notre joie et notre appétit de la vie. On n'aime pas s'y attarder...

Pourtant ils nous disent qu'un jour ou l'autre, qui que nous soyons, nous aurons à vivre notre mort à notre tour.

Alors comment apprivoiser ces évènements  ?

Lorsque quelqu'un décède, on organise pour lui des « obsèques », un ensemble de rites, de gestes, de paroles qui aident à le "suivre" jusqu'au bout de son chemin terrestre.

Quelles que soient les civilisations, les religions, les hommes ont toujours organisé des funérailles pour honorer leurs semblables. Ceux qui s'en vont ont droit à notre respect, à notre affection, à notre reconnaissance.

Bien des coutumes ont disparu, mais l'usage de présenter ses condoléances a survécu. En général, les gens spontanément écrivent ou expriment leurs condoléances.

C'est un mot très significatif, qui veut dire : "souffrir avec". Il indique le désir de ne pas laisser les gens dans la peine seuls face à leur désarroi, car le besoin d'écoute et de solidarité est plus que nécessaire.

En évoquant la personne disparue, son importance est soulignée dans la vie des proches, des voisins, des collègues de travail. Parler du défunt c'est reconnaître la relation qu'on avait avec lui.

Ce n'est, en tout cas, pas le moment de le juger, mais seulement de recueillir sa vie avec douceur.

Faut-il, par respect pour le défunt, pour sa famille, des obsèques chrétiennes ?

Si la personne décédée a été baptisée, et si elle n'a pas manifesté son opposition à des obsèques religieuses, l'église est toujours prête à accueillir ceux qui sont dans le deuil.

Quoiqu'il en soit, pour faire face aux jours de deuil, nous aurons à distinguer deux temps, qui ne sauraient être confondus : le temps du service auprès de ceux qui sont dans la peine : aide, écoute, accueil ; et le temps de repos avec le "Seigneur", dans l'intimité du coeur pour prier pour celui qui vient d'accomplir sa Pâques.


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

 

 

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top