La célébration du sacrement du pardon et de la Réconciliation

On l’appelle aussi « Sacrement de Pénitence » et « Sacrement du Pardon ».
On dit aussi communément : « Je vais à confesse » ou « Je me suis confessé »

« ME CONFESSER » : qu’est-ce que cela veut dire ?

  1. 1 – C’est d’abord proclamer ma foi : je « confesse », je reconnais que Dieu a conclu avec son peuple – et avec moi - une ALLIANCE à laquelle il est toujours fidèle, alliance pleinement réalisée en son Fils JESUS CHRIST.
    « Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde mais pour que le monde soit sauvé par lui ». (Jean 3/16,17)
  2. 2 – C’est ensuite « confesser », reconnaître cet amour de Dieu qui pardonne et offre la RECONCILIATION, c’est-à-dire le renouvellement de l’Alliance.
  3. 3 - C’est enfin « confesser », reconnaître que je suis (parfois ? souvent ?) infidèle dans la réponse à cette Alliance.
    En quoi suis-je particulièrement infidèle ?... A cet égard, il est bon de s’interroger en relisant, par exemple, les « commandements » que Dieu nous a laissés comme réponse à son amour.
  • Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
  • Son saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment.
  • Le jour du Seigneur garderas en servant Dieu dévotement.
  • Honore ton père et ta mère.
  • Tu ne tueras pas.
  • Tu ne commettras pas d’adultère.
  • Tu ne voleras pas.
  • Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
  • Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain.
  • Tu ne désireras rien de ce qui appartient à ton prochain.

… sans oublier le résumé de la loi d’amour que nous a laissé Jésus : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces, et ton prochain comme toi-même ».

COMMENT SE CONFESSER ? COMMENT CELEBRER LE SACREMENT DE RECONCILIATION ?

Le rituel romain prévoit trois modes de célébration :

  • le rite individuel,
  • le rite communautaire avec confession et absolution individuelles
  • et, à titre exceptionnel, le rite communautaire avec confession et absolution collectives.

1 – Célébration individuelle

Confessions à la Cathédrale de Vannes
de 17h à 18h : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi
de 10h30 à 12h : mercredi et samedi

sacrement du pardon Le prêtre et le pénitent font le signe de la croix. Puis, le pénitent dit : « Bénissez-moi, mon Père, parce que j’ai péché ».
Le prêtre le bénit : « Que l’Esprit Saint vous éclaire pour trouver confiance dans la miséricorde de Dieu et vous reconnaître pécheur ».
Il est bon que le fidèle lui-même ou le prêtre se réfère à un bref passage de l’Evangile.

Par exemple :

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jean 3/16,17)
ou « N’aimons ni de mots ni de langue mais en actes, véritablement. A cela nous saurons que nous sommes de la vérité et devant lui nous apaiserons notre cœur si notre cœur venait à nous condamner, car Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout » (première lettre de Jean 3/19,20)

ou tout autre passage…

Ensuite, le pénitent, après avoir indiqué à quand remonte sa dernière confession, commence la confession de ses péchés en disant :
« Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission. Oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu ».
Il fait alors l’aveu de ses péchés.
Le prêtre propose un signe de conversion et de pénitence.
Avant l’absolution, le pénitent exprime le regret de ses péchés et sa confiance en disant par exemple (l’acte de contrition) : « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de t’avoir offensé, parce que tu es infiniment bon et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de ta grâce, de ne plus t’offenser et de faire pénitence ».

Le prêtre donne l’absolution, disant cette prière de RECONCILIATION :

« Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son Fils il a réconcilié le monde avec lui et lui a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l’Eglise, qu’il vous donne le pardon et la paix . Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés. »
Le fidèle répond : « Amen ».

Le prêtre invite le fidèle à l’action de grâce : « Rendez grâce au Seigneur car il est bon » et le fidèle continue : « Eternel est son amour ».
Et le prêtre dit, pour prendre congé : « Allez en paix ! »

2 – Célébration communautaire avec confession et absolution individuelles

A la cathédrale de Vannes, elles sont célébrées aux temps forts de l'année liturgique

a) Le Seigneur nous rassemble.

« Que le Seigneur soit dans votre cœur et sur vos lèvres pour que vous reconnaissiez son amour. Il accueille celui qui reconnaît ses péchés. »

  • Un chant
  • Prière d’ouverture

b) Nous écoutons la Parole de Dieu : un passage de la Bible…

La Parole de Dieu nous éclaire et nous guide. A la lumière de cette Parole, nous examinons notre vie. Que l’Esprit Saint nous aide à nous reconnaître pécheurs et à trouver confiance dans la miséricorde de Dieu.

  • Examen de conscience
  • Silence… Chant…

c) Nous confessons l’amour de Dieu en même temps que notre péché.

  • Nous confessons l’amour de Dieu : « NOTRE PERE… »
  • Nous confessons notre péché : « JE CONFESSE A DIEU … »

d) Nous rencontrons un prêtre devant qui nous faisons l’aveu de nos péchés.

« Devant toi, Seigneur, je me reconnais pécheur et j’implore ton pardon ».

e) Nous rendons grâce au Seigneur pour l’ALLIANCE qu’il renouvelle avec nous.

  • Une prière d’action de grâce
  • Un chant

f) Bénédiction et envoi.

3 – Célébration communautaire avec confession et absolution collective

Elle se déroule comme la précédente, à l’exception de la rencontre personnelle avec un prêtre.

Ce n’est qu’en certaines circonstances, par exemple lors de grands rassemblements quand les prêtres ne sont pas en nombre suffisant, qu’est autorisée une telle célébration. Et c’est l’évêque qui juge de l’opportunité de célébrer la réconciliation sous cette forme collective.

Il est demandé au fidèle qui a conscience d’avoir commis un péché grave d’en faire ensuite l’aveu à un prêtre.

Quelles que soient les circonstances dans lesquelles se fait cette célébration, l’absolution est toujours valide.


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

 

 

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top