Ceux qui ont la chance de faire un pèlerinage en Terre Saint finissent généralement leur chemin au Saint Sépulcre à Jérusalem, sur la tombe de la Résurrection. Un lieu qui est comme l’épicentre de la chrétienté, et l’on est pourtant surpris par la tension palpable sur les lieux, où orthodoxes et catholiques se côtoient tant bien que mal.  Est-ce vraiment là le témoignage que le Seigneur attend de nous ?

En cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, il est bon de nous rappeler que le Seigneur appelle ses enfants à se « rassembler » (Is 49), cette mission est donc possible !

Pourquoi le Seigneur nous appelle-t-il au rassemblement ? Le contexte de la 1ère lecture nous aide à le comprendre. Autour du VIIème  siècle avant le Christ, le royaume d’Israël est attaqué par ses voisins, et les juifs comptent davantage sur des jeux d’alliance politiques que sur leur foi pour sauvegarder leur nation. Mais ces astuces et plus profondément ce péché,  vont se retourner contre eux et mener à leur division et leur dispersion au cours d’un exil de plus de 70 ans à Babylone. C’est alors que le Seigneur vient consoler son peuple, il annonce qu’il envoie son serviteur rassembler de nouveau tout son peuple « pour que [le] salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49). C’est là la pointe la plus intéressante du propos : il ne s’agit pas tant de se réconcilier pour notre propre confort, que pour montrer au monde que le Seigneur est bien au milieu de nous puisqu’il est capable d’une si grande œuvre. C’est donc une réconciliation pour prouver au monde que notre Seigneur est bien vivant et présent au milieu de nous. C’est une œuvre pour le monde.

A qui incombe cette mission de rassemblement ? C’est un peu l’intrigue qui traverse la 1ère lecture et l’Evangile. « Tu es mon serviteur Israël […] pour  rassembler Israël » (Is 49). Qu’est-ce que cela veut-il dire ? Ne faut –il pas comprendre : tu es mon serviteur Israël, toi le fils d’Isaac qui a hérité du droit d’ainesse, pour rassembler Israël, toi ma tribu de douze nations. Le fils ainé comme celui qui rassemble l’héritage qui porte son nom. Aujourd’hui encore le fils ainé ne porte-t-il pas sur ces épaules le souci de protéger sa famille dont il porte le nom ? Dans l’évangile on continue de chercher celui qui va rassembler : « Voici l’Agneau de Dieu » (Jn 1) qui traduit littéralement le mot hébreu signifiant aussi : «  voici le serviteur de Dieu ». Et notons que le Christ qui enlève le  « péché du monde » (Jn 1), à commencer par le péché de division, est aussi le « fils premier né » (Lc 2) ? Qui sont, en chrétienté, ces fils ainés ? Ce sont les catholiques, parce que nous sommes littéralement assis sur l’Eglise de Dieu, nous sommes posé droit sur nos racines chrétiennes. C’est donc à nous les catholiques qu’il revient de nous engager à fond pour retrouver l’unité avec nos frères séparés protestants et orthodoxes.

Comment nous rassembler ? Je citerai simplement la piste sur laquelle nous invite cette semaine le pape François : en pratiquant ensemble la vertu d’hospitalité. Le thème de cette année est inspiré d’une parole de Saint Paul qui vient d’échouer sur l’ile de Malte « ils nous ont témoignés une humanité peu ordinaire » (Ac 28). En travaillant ensemble à accueillir les naufragés de la vie, au sens propre comme au sens figuré, le pape François nous exhorte à retrouver la même communion que des frères fâchés peuvent reconstruire en faisant ensemble quelque chose de bon pour le monde.

Alors soyons cette semaine tout spécialement des artisans de paix afin de concourir au grand projet du Seigneur : « je fais de toi la lumière des nations » (Is 49)

Père Antoine Le Garo


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top