Dimanche des Missions

C'était mercredi soir dernier ! Nous étions à peu près 25 personnes au presbytère ! C'était « soir de relecture » du festival missionnaire qui s'est déroulé au mois d'août en notre paroisse.

J'aurais aimé que tous, vous entendiez, ce que chacun a pu dire. Il régnait en cette soirée un parfum d'écoute, de partage, de vérité et surtout de Joie. C'était "retour de mission" et cela donne du baume au cœur !

Nous sommes au cœur du mois missionnaire extraordinaire souhaité et voulu par le Pape François. Début octobre, nous avons eu la grâce de recevoir ici les reliques de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face, Saint François-Xavier et Pauline JARICOT : une religieuse, un prêtre et une laïque. Ils nous ont rappelé et ils nous rappellent que personne n'est exclu de la mission de l'Eglise.

Que veut dire être missionnaire aujourd'hui en 2019 ?

Vous avez entendu Saint Paul à l'instant : "Proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, toujours avec patience et souci d'instruire".

Ce mois missionnaire est comme une secousse pour nous inciter à être actifs dans notre mission de baptisés, non pas comme des « notaires de la foi », ni des gardiens de la grâce, mais des missionnaires !

ON évangélise en annonçant l’évangile ! On est missionnaire quand on vit en témoin authentique ! C'est ce qu’on fait, et ce qu’on est, qui valide notre vie pour le Christ.

TEMOIN :  c'est le mot-clef ; un mot qui a, par sa racine, le même sens que martyre. Or les martyrs sont les premiers témoins de la foi : non par des paroles, mais par leur vie. Ils savent que la foi n'est ni de la propagande ni du prosélytisme, c'est un don tourné vers l’amour, vers la vie, pour diffuser la paix et la joie, en aimant jusqu’au bout, à l’image du Christ.

Nous qui avons la grâce d'avoir découvert que nous sommes enfants du Père Céleste, d'avoir la certitude d'être toujours importants aux yeux de Dieu, demandons-nous comment ETRE dignes de lui au quotidien et posons-nous cette question : comment je vis mon témoignage de Chrétien ?

J'ose ce jeu de mots : là où il n'y a pas de mission, règne l'omission ! Celui qui est avec Jésus sait qu'on donne ce qu'on a et qu'on reçoit ce qu'on donne. Vivre d'omissions, c'est renier notre vocation : l'omission c'est le contraire de la mission !

Nous péchons par omission, quand nous cédons à la résignation, au pessimisme, à la victimisation, à la sclérose du quotidien,  à la paralysie, à la peur …..

Frères et sœurs, le Seigneur nous demande d'être un DON là où nous sommes ! De ne pas vivoter sur nous-mêmes, ni de subir la vie mais de la donner pour aider, secourir, encourager ! Il y a tant de bien à faire et tant de services à rendre autour de nous ! Ouvrons les yeux et le cœur !

ETRE et SORTIR

L'Église est pour la route, l'Eglise marche ! Une Eglise, en sortie, missionnaire, c'est une Eglise qui ne perd pas de temps à déplorer les choses qui ne vont pas bien, le manque de fidèles, les valeurs d'autrefois qui n'existent plus. Ce n'est pas une Eglise qui cherche des recoins pour se protéger. Cette Eglise sait que sa force, c'est la force même de Jésus : l'amour gratuit et humble du Fils de Dieu.

Si nous envisageons de vivre la mission comme une start-up avec des business-plan :  ça ne va pas.

  • Nous nous avons notre vision pastorale : « Dans le Christ vivons la joie et la fraternité des disciples-missionnaires ». Chaque mot est important : Christ, joie, fraternité, disciples, missionnaires. Tout est à prendre ensemble, tout est lié.
  • Pour y parvenir, nous nous sommes donné des points d’appuis : ce sont nos vitamines spirituelles.
  • Et nous connaissons la source qui nous inspire : c’est le Christ. Sachons nous en rappeler, comme nous y invite la 2è lecture : "Depuis ton plus jeune âge, tu connais les Saintes Ecritures, elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus-Christ".

Et puis nous avons aussi les deux sacrements essentiels de la route : l'eucharistie et la réconciliation comme nous l’avons rappelé dimanche dernier.

Maintenant, votre curé compte sur chacun d'entre vous ! Toutes les "activités" paroissiales sont déjà ESSENTIELLEMENT missionnaires" ! Ensemble, osons INVENTER, CREER, soyons imaginatifs en conjuguant nos différences pour ETRE relais de JOIE ! Joyeux et passionnés de l’Évangile ! Au cœur d'une Église Mère et Hôpital de Campagne ! Quelle grâce !

Je voudrais terminer par un beau passage du livre d'Eloi LECLERC : "Sagesse d'un pauvre". Je l'avais cité le jour de mon ordination diaconale à Mauron, il ya 20 ans ! Cela n'a pas pris une ride ! Ecoutez ...

"Le Seigneur nous a envoyés évangéliser les hommes. Mais as-tu réfléchi à ce que c'est évangéliser les hommes ? Evangéliser un homme, vois-tu, c'est lui dire : « Toi aussi, tu es aimé de Dieu dans le Seigneur Jésus ». Et pas seulement le lui dire, mais le penser réellement. Et pas seulement le penser, mais se comporter de telle façon qu'il sente et découvre qu'il y a en lui quelque chose de sauvé, quelque chose de grand et de plus noble que ce qu'il pensait, et qu'il s'éveille ainsi à une nouvelle conscience de soi. C'est cela, lui annoncer la Bonne Nouvelle. Tu ne peux le faire qu'en lui offrant ton amitié. Une amitié réelle, désintéressée, sans condescendance, faite de confiance et d'estimes profondes.

Il nous faut aller vers les hommes. La tâche est délicate. Le monde des hommes est un immense champ de lutte pour la richesse et la puissance. Et trop de souffrances et d'atrocités leur cachent le visage de Dieu. Il ne faut surtout pas qu'en allant vers eux, nous leur apparaissions comme une nouvelle espèce de compétiteurs. Nous devons être au milieu d'eux les témoins pacifiés du Tout-Puissant, des hommes sans convoitises et sans mépris, capables de devenir réellement leurs amis. C'est notre amitié qu'ils attendent, une amitié qui leur fasse sentir qu'ils sont aimés de Dieu et sauvés en Jésus-Christ.

AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top