25è dimanche du Temps ordinaire - C

Rappelez vous mes amis ! C'était le 8 juin dernier ! le Jour de la Pentecôte ! Une pluie de grâces tombait sur nous et célébrions dans la JOIE la clôture du JUBILE de Saint Vincent Ferrier ! En route vers le 700ème !

Vincent Ferrier, l'apôtre de la paix, le chantre de l'unité dans l'Eglise, l'ami de Dieu qu'il annonça ici en terre Bretonne. Le doigt levé vers le Ciel !

Et puis, vous avez reçu le flyer de rentrée ! Comme tout près de la porte Saint Vincent, il y a la Rabine et avec l'équipe pastorale, nous avons souhaité filer la métaphore du Rugby pour bien démarrer cette nouvelle année pastorale en vous invitant à "transformer l'ESSAI" à la suite de Saint Vincent Ferrier !

Dans une mêlée, au rugby, on évoque trois verbes : LIER, S'ENGAGER, CONQUERIR ! Tentons de comprendre en gardant à l’esprit notre vocation de baptisé !

LIER :

  • Au rugby, si on veut gagner, il faut d’abord lier ses forces dans d'une démarche commune et une puissance collective.
  • En Église, il faut aussi lier ses forces, faire paroisse, faire équipe pour que tous les membres se sentent chez eux. La grâce du baptême qui irrigue toute notre vie est le ciment qui nous tient dans une fraternité spirituelle solide pour une montée vers l’Essence-Ciel.

Regardez cette tour Renaissance. Nous avons le projet d’en faire un magnifique Espace Baptismal, afin que l’entrée en Eglise des nouveaux baptisés soit un moment de grâce et de lumière pour toute leur vie.  Tout au long de cette année, nous réfléchirons sur le sens de notre baptême et notre vie en Eglise en accompagnant les  4 catéchumènes adultes qui se sont engagés vers le baptême ! Baptême de feu ! Nous sommes des Illuminés et des fêlés de Dieu !

S'ENGAGER :

  • Au Rugby, s’engager c’est agir ou tenter une action sans craindre de prendre des bleus, sans craindre de mouiller le maillot ! C’est tenir ensemble pour atteindre la victoire.
  • En Eglise ou en paroisse, s’engager s’est aussi agir, sans craindre de se retrousser les manches car « La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux …. »

CONQUERIR :

  • Au rugby, c’est le dernier verbe d'une mêlée, parce que la victoire de l’équipe est toujours une espérance jusqu’à la dernière minute de jeu !!!
  • Mais en Église ou en paroisse, conquérir c’est quoi au juste ?

La parabole que nous avons entendue dans l’évangile, peut nous donner un éclairage pour peu que nous n’en fassions pas une lecture trop rapide.

Tout d’abord, posons-nous cette question : qui est cet intendant incompétent ? qui est ce gérant que son supérieur veut licencier ou simplement sanctionner ?

  • Et si c’était nous tous ensemble, habitants de la planète, parce que nous sommes des mauvais gestionnaires de la Maison Commune ?
  • Et si c’était l’un de nous (prêtre, parent, enseignant, étudiant, enfant ....) parce que nous ne faisons pas fructifier suffisamment le domaine qui nous a été confié : la paroisse, la famille, notre classe, nos études ?
  • Et si ce mauvais gérant, c’était aussi chacun de nous à qui Dieu, dans le secret de notre conscience, nous murmure certains soirs : « tu dilapides les dons que tu as reçus, tu ne fais pas grandir la grâce de ton baptême dans ta vie.  »

Faisons silence un instant ....

Maintenant, voyons comment réagit l’intendant auquel son maître fait des reproches. La parabole ne dit pas qu’il s’est rebellé, ni qu’il s’est cadenassé dans la rancœur. Non, c’est tout le contraire !

Cet intendant réprimandé a voulu « sauver la face » et rester digne. Il a voulu sauvegarder ses relations  et pour cela il est allé à la rencontre de ses voisins et amis et avec les moyens qui sont à sa portée, il a fait œuvre de bonté, de miséricorde et de bienveillance.

Au terme de son enseignement, Jésus fait son éloge parce qu’il a été habile.

En effet, cet homme, au lieu de se couper de ses semblables a vu ce qu’il était essentiel de sauvegarder, de protéger : les relations d’amitié, le dialogue, la bonté, la miséricorde, l’amour.

Cela doit nous questionner.

En paroisse ou en Église, on ne gagnera pas l’estime de nos semblables sur les questions majeures de notre actualité par l’accusation, par la mise à distance, mais par l'intelligence du discernement. En serviteur simple et humble... Notre cathédrale est à la fois une "Eglise Mère" qui célèbre et annonce la Bonne Nouvelle dans sa pureté et sa sagesse et un "hôpital de campagne qui caresse les blessures"...

Devenons ensemble des intendants habiles parce que généreux.

Ensemble, transformons l'ESSAI  pour conquérir les cœurs par la bienveillance et l’amour ! Amen.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top