Frères et sœurs,

Ce que nous allons à vivre à partir de ce soir, est un Mystère : oui, il est grand, il est beau le Mystère de la foi !

Mais disons-le aussi, la liturgie nous fait entrer beaucoup mieux que tous les discours dans le Mystère même du Coeur de Jésus.

Alors, dès ce soir, ouvrons nos cœurs et nos oreilles ! Il y a beaucoup de choses à voir et à entendre. Même si l’on peut ne pas tout comprendre, on peut tout de même se poser et s'arrêter car oui, il y a un MYSTERE à contempler ! un TRESOR à redécouvrir !

Premier sujet de joie ce soir : Jésus nous invite personnellement

Chacun est invité, Jésus nous ouvre les bras et nous dit : « sois le bienvenu" ! »

Il nous invite, il nous convie et il nous accueille ! « Heureux les invités au repas du Seigneur ! » 

Et le repas auquel nous sommes invités est celui de son amour. Jésus nous donne son amour comme nourriture. « Ceci est mon corps, livré pour vous »

  • Oui, ce soir, Jésus se donne en son corps comme notre pain pour que nous vivions par Lui, avec Lui et en Lui.
  • Oui, ce soir, Jésus instaure cette coupe du salut comme celle de son propre sang, celle de sa vie livrée pour une alliance neuve et éternelle qui passe la mort elle-même !
  • Ce soir, Dieu nous donne un nouveau monde où la mort est vaincue par son sang. Un sang qui dit le pardon à jamais et nous rend à la communion avec Lui et entre nous. Un sang dont la marque est la paix ; libre et joyeuse.

Par le don de son corps et son sang, le don de sa vie pour nous, Jésus devient, pour toujours, cet ami plus intime à nous-même que nous-même. Le Verbe fait chair conduit notre propre chair à la communion de l'amour, en Dieu-même. Il nous communique ainsi sa vie au-delà de tout mal, de toute mort.

Ce soir, nous participons donc à la « Noce aimante » qui conduit toute l'humanité à son unité.

On pourrait s'arrêter là !

Mais, il y a un deuxième sujet de joie, ce soir... : Jésus nous lave les pieds  

Oui par son service aimant, Jésus nous rétablit dans son amitié et nous libère de tout ce qui nous accuse.

Lorsque Jésus se lève de table, dépose son vêtement et se ceint du linge du serviteur, il pose un acte qui rompt l'ordre habituel des choses.

Ordinairement, c'est avant de manger qu'on lave les pieds des convives, au temps du Christ. Et ce geste n'est d'ailleurs pas accompli par le maître de maison mais par un serviteur ou un esclave.

Jésus dépose son vêtement royal et lave les pieds de ses disciples. Des pieds fatigués par la route, écorchés par les pierres du péché, souillés par les impuretés du chemin. Il nous rejoint là comme il a rejoint la femme adultère dans la poussière où l'avaient jetée ceux qui l'accusaient.

Rien qui écrase ici. Rien qui accuse. Mais un Dieu en humble manière... L'authentique visage de Dieu le Père reflété en Jésus, qui par amour se fait solidaire, médecin et serviteur de l'homme meurtri, pour le libérer de l'accusation qui l’enferme.

Ce soir, en posant ce geste du lavement des pieds au cœur du repas, Jésus n’accomplit pas le geste ordinaire de la convivialité, mais celui qui révèle la marque, le signe visible du sacrement de l’alliance scellé dans l'eucharistie. Il est CELUI QUI SERT les pécheurs, il est le SAUVEUR.

Pas de vie en Dieu, pas de plénitude de la communion au corps et au sang de Jésus, sans découvrir que Jésus restaure en chacun de nous l'unité intérieure à l'endroit-même où nous sommes le plus fragile, le plus meurtri par le mal et le péché.

Semaine sainte de l'année du Jubilé de Saint Vincent Ferrier :  Vincent est venu, il y a 600 ans pour servir la paix dans le monde, l'unité de l'Eglise, et l'amour du Cœur du Christ auprès des personnes les plus fragiles.

Ce soir, en prenant ce pain qui est son corps, en buvant à la coupe de son sang, nous devons abandonner toutes nos auto-suffisances pour nous laisser vaincre et approcher, telle la brebis perdue qui se laisse retrouver par son berger.

Dans nos relations proches, comme en société, nous vivons un temps de profonde désorientation. Nous sommes facilement tentés par la désespérance, le doute et la peur !

Or, ce que nous recevons ce soir du Christ, c'est le don de son exemple, de sa parole, la force aimante qui voit plus loin que le mal et nous rend à l'unité. Unité du Père et du Fils dans l'Esprit, unité que Jésus instaure avec nous, unité rendue possible entre nous les humains et avec toute la création. Une unité qui n'ignore plus le mal, mais qui est vécue en union avec le Christ souffrant.

Frères et sœurs, la liturgie nous fait entrer beaucoup mieux que tous les discours dans le mystère même du Coeur de Jésus ! « C'est un exemple que je vous ai donné : ce que j'ai fait pour vous, faites-le-vous aussi. » (Jn 13, 15.)

En célébrant devant vous maintenant ce geste du lavement des pieds, je voudrais simplement que devant nos yeux se profile la silhouette non seulement du Christ serviteur, non seulement du prêtre serviteur, mais encore la silhouette du chrétien serviteur.

En voyant ce que je vais faire à douze personnes de notre assemblée, je voudrais que vous vous demandiez, (tout comme moi) :

  • Que puis-je faire pour devenir moi aussi serviteur de mes frères ?
  • Comment puis-je, aujourd’hui, reproduire dans ma vie la mission de serviteur que le Christ me demande ?
  • A travers quelle activité, quelle démarche, quelle rencontre, quelle parole suis-je capable de partager avec d'autres, les richesses de l'amour que j'ai reçu du Christ ?

En regardant le rituel du lavement des pieds, laissons résonner en nous la parole de Jésus « Comme je vous ai aimés, vous devez vous aussi vous aimer les uns les autres. » (Jn 13, 34.)

AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top