Premier dimanche de Carême - B

  • Parmi nous ce matin, des enfants de notre paroisse,  demandent et préparent leur baptême : elles s'appellent Louise et Juliette.
  • Parmi nous ce matin, 7 adultes de notre paroisse Saint Pierre préparent leur première communion et confirmation : ils s'appellent Vianney, Maxence, Adélaïde et Thierry, Charlotte et Maxime, Aurore.

En ce premier dimanche de Carême, ils vivent une étape importante vers la célébration de ces beaux sacrements de l'Eglise !

Depuis notre baptême, nous sommes unis au Christ, enfants de Dieu comme, et avec, lui. Le temps du Carême nous appelle à nous en souvenir et à renouveler avec vigueur et joie notre attachement à la personne du Christ Ressuscité. Dans la seconde lecture de ce jour, l'apôtre Pierre nous dit que le baptême est « l'engagement envers Dieu d'une conscience droite ». La méditation de la Parole de Dieu nous aide et nous aidera à vivre fidèlement cet engagement !

Premier mot à retenir : BAPTEME !

L'évangile du premier dimanche de carême est toujours celui de la tentation de Jésus au désert. Cet évangile que nous venons d'entendre est celui des contrastes ou plutôt des oppositions. L'Esprit Saint pousse Jésus au désert, mais dans le désert Jésus est tenté par Satan. Jésus vit parmi les bêtes sauvages, mais les anges le servent !

L'impression est que les deux puissances sont confrontées et se combattent, sans nuances entre le bien et le mal :

  • la puissance de l'Esprit Saint et celle de Satan ;
  • la puissance des anges et celle des bêtes sauvages.
  • Et au milieu, Jésus, dans l'humanité qu'Il a assumée pour nous, tiraillé comme nous le sommes lorsque le Séducteur s’approche.

Souvent, dans le temps de l'épreuve et de tentation, nous oublions que notre vie, avec tout ce qui nous arrive, est toujours entourée d'un Amour plus grand que tout le mal que nous pouvons ressentir, subir ou commettre. Le vrai enjeu de la tentation, de l'épreuve, est alors justement celui de redevenir conscients de cet AMOUR plus grand et de Lui livrer notre cœur  et notre vie dans la confiance.

Dans cette épreuve de la tentation, Jésus, confronté au mal et à la souffrance qui le menace, nous montre, nous prouve qu’il assume toute notre faiblesse, toute la fragilité et la peur de notre cœur humain. On peut s'étonner que le Fils de Dieu ai pu subir la tentation.

On oublie trop souvent que ce qui est tenté en nous, et donc en Jésus, ce n'est pas la peur du péché, mais la liberté de choisir : soit accepter, soit refuser.

Jésus a pu être tenté non parce qu'il était capable de pécher, comme nous le sommes, mais parce qu'il était libre, et cela bien plus que nous.

Ainsi, dans la tentation, ce n'est pas tant la force de volonté et de résistance que Jésus veut nous montrer par sa longue retraite de quarante jours au désert. Ce n'est pas la force mais la confiance, cette confiance de pauvre, de petit, que Jésus exprime et nous montre dans sa lutte contre Satan.

Le vrai enjeu de la tentation est moins de vaincre le mal que de laisser vaincre l'amour !

Deuxième mot : DESERT

Après le mot "baptême", ce mot  "DESERT" est significatif. Il invite à se retirer comme Jésus dans un silence habité par la prière, afin de ne pas entrer en tentation..

« Reprendras-tu un peu de DESERT dans l'AMOUR qui rend libre ? » 

Troisième mot : ALLIANCE

Ce troisième mot se trouve dans la première lecture du livre de la Genèse. Après le déluge, Dieu fait alliance avec Noé et ses fils qui ont été sauvés du déluge.

Cinq fois ce mot revient dans ce court passage ! « Moi, j'établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous... Oui, j'établis mon alliance avec vous.. ».

Cette alliance, Dieu l'a renouvelée en nous donnant son Fils Jésus. A chaque eucharistie, lors de la consécration, nous le rappelons : « Ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle et éternelle ».

Dimanche dernier, lors de la Saint Valentin paroissiale, nous avons rappelé que l'alliance que portent ceux qui sont mariés nous révèle cette alliance fondamentale que Dieu a voulu vivre avec tous les hommes.

Vivons ce carême en accueillant cette alliance que Dieu entretient depuis toujours avec nous !

« Convertissez vous et croyez à la Bonne Nouvelle ! ». C'est cela le vrai programme de nos 40 jours à venir. La conversion chrétienne est joyeuse, elle n'est pas sombre ou triste,  car elle consiste à se retourner avec confiance vers le Christ reconnu comme « vérité, chemin et vie », et dont il est heureux d’être le disciple.

Ravivons en nous la joie de notre baptême, car l'Esprit Saint souffle sa consolation dans tous les déserts, dans toutes les solitudes et les abandons de la vie.

Nous découvrirons alors que la grande victoire de l'Alliance de Dieu avec les hommes est un COEUR qui s'ouvre, qui console et se laisse consoler. AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top