Quand il était président, Valéry Giscard d’Estaing avait pris l’habitude rencontrer les français personnellement. La caravane présidentielle frappait ici chez un artisan en Bourgogne, là chez un pharmacien en Bretagne. Parce que le président voulait, « regarder la France dans le fond des yeux », il voulait partager son programme avec chacun.

De même depuis les commencements de l’histoire sainte, le Seigneur ne cesse, lui aussi, de frapper à notre porte pour nous rencontrer « dans le fond des yeux ».

  • Avant-hier c’était Jonas qui parcourait la grande ville de Ninive, de maison en maison, pour annoncer la bonne nouvelle : « croyez et vous serez sauvés ».
  • Hier c’était Jésus qui prenait la route de la Galilée, cap sur les nations. « Le royaume de Dieu est tout proche » disait-il. Et les premiers apôtres (André, Simon, Jacques et Jean) de relayer le message.
  • Aujourd’hui c’est encore Jésus, avec son cortège de disciples, qui continue de parcourir le monde entier pour proclamer l’Evangile de Dieu à chacun de nous.

Jésus est le maitre de la création toute entière, mais il veut nous rencontrer un à un dans le fond des yeux, parce qu’il connait notre beauté, notre fragilité, et notre besoin d’être aimé. Jésus veut nous parler dans le creux de l’oreille, d’ami à ami, parce qu’il a une immense nouvelle à nous annoncer.

A votre avis, quelle peut bien être cette immense nouvelle de « l’Evangile de Dieu » ? C’est tout simplement que, depuis la grande nuit de Noël, nous ne sommes plus seuls parce que Jésus-Christ est avec nous.

Pour vous résumer le choc de ma conversion à 20 ans, je ne peux pas faire plus simple que de vous dire que j’ai réalisé que Jésus était là. Il est là,  dans ma vie, cela change absolument tout. Cela devient tellement banal dans notre vie de chrétien que l’on ne se rend même plus compte de cet immense privilège.

Chaque instant de la vie de Jésus que nous allons contempler les prochains dimanches, chaque battement de son cœur, nous rejoint mystérieusement dans notre vie personnelle, aujourd’hui.

  • Avec son père à Nazareth il a travaillé le bois, il a fait, de votre travail au bureau, à l’usine, une œuvre pour sa gloire.
  • Aux noces de Cana il a volé au secours de l’amour dans votre mariage.

Il n’y a pas un chemin que nous puissions prendre et que Jésus n’a pas emprunté. Alors même qu’il n’a pas péché, il est allé jusqu’à connaitre l’angoisse et les tourments du pécheur afin que nulle part nous ne soyons plus jamais seul.

Jésus a tout fait pour nous sauver, c’est pourquoi, il est tous les jours avec nous. Voilà l’immense nouvelle de l’Evangile de Dieu. Voilà ce qu’il vient nous annoncer.

J’ai un vieux couple d’amis à Vannes que je vais souvent visiter. La femme ne marche plus, et le mari marche à son rythme de petit vieux. Alors quand je frappe à la porte, j’entends chaque fois cette voix : Entre Antoine, j’arrive ! 

Aujourd’hui, c’est toi Seigneur qui frappe à notre porte. On est comme des petits vieux, pas toujours capable de se précipiter. Mais pour vous tous, j’ai envie de faire cette prière : Entre Seigneur, j’arrive !

Abbé Antoine Le Garo, diacre


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

 

 

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top