CA SENT LE POISSON !

« Certains chrétiens observent un Carême sans Pâques » a parfois regretté le pape François.

On pourrait ajouter : « certains chrétiens vivent Pâques sans observer le Carême » ... Mais, étant donnée notre actualité, cela parait peu probable ! Sourire !

Nous le savons bien, l'équilibre sera toujours délicat entre le jeudi de la Cène et de l'Agonie, le vendredi de la Passion, le samedi du silence de Dieu, la Pâque de la joie.

Aucune existence humaine n’échappe à ces étapes de la vie du Christ, même si elles sont souvent, pour nous, dans le désordre.

Pour les traverser, suivons le Poisson ...

Mercredi prochain, ce sera le 1er avril !

Le poisson d'avril, on l'a souvent dans le dos ; là, et dans notre contexte, il va s'agir de l'accrocher devant. Pourquoi ?

En grec, poisson se dit "ictus". Ces cinq lettres forment l'acronyme du nom de Jésus : "Jésus Christ, Fils de Dieu, le Sauveur".

Du 1er au 4ème siècle, le symbole du poisson servit de signe de reconnaissance aux chrétiens qui ne pouvaient pas encore adopter la croix, car ils avaient vu, de leurs yeux vu, toute l'horreur de cet instrument de torture !

A travers les eaux tumultueuses de la Semaine Sainte,  ce Poisson-là nous guide jusqu'à Pâques afin d'y atteindre enfin la source de notre foi : le tombeau du Ressuscité.

Du poisson, retenons quelques leçons, aujourd'hui et maintenant pour bien vivre notre confinement/retraite !

  • Il s'épanouit à contre-courant.
  • Il vit dans le silence : celui-ci est indispensable pour s'immerger en Dieu.
  • Le poisson ne se prend pas la tête et fuit les tête-à-queue.
  • Il n'a pas peur de ses arrêtes, sachant que, sans elles, il ne serait qu'un mollusque (images de nos défauts dont Dieu se "sert" pour nous sauver ? Symbole de la grâce qui nous maintient vivant même si elle transperce parfois ?).
  • Le poisson garde les yeux ouverts : or, nous préférons parfois ne pas voir en face notre péché et notre prochain. Lorsqu'il est maigre - purgé du gras de l'ego -, le poisson filtre les eaux usées ; il meurt quand elles sont trop polluées. Ses écailles scintillent : la condition pour briller en vérité n'est-elle pas de rester plongé dans l'eau (du baptême) pour refléter la lumière du Ressuscité ?

Alors, suivons donc l'Ictus toute cette semaine, sans crainte et sans rictus... AMEN.

P. Patrice


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top