Les Enjeux de la Bioéthique

 A l’occasion des États Généraux de la Bioéthique, nous sommes tous invités à  apporter notre contribution aux débats qui sont proposés près de chez nous, avec un regard ouvert et humaniste, sans pour autant éluder les difficultés.

Pour nous y aider, la Conférence des évêques de France, vient d’ouvrir une rubrique internet intitulée : « Bioéthique - Comprendre les enjeux », dans laquelle chacun peut trouver l’information qu’il souhaite sur ces nouvelles biotechnologies : thérapie génique, don d'organes, diagnostic prénatal, fin de vie, PMA, GPA, intelligence artificielle,    transhumanisme, chirurgie du génome, etc...

Quoiqu’il en soit des résultats de la consultation citoyenne, plusieurs questions viennent à l’esprit  :

  • ·Est-ce que tout ce qui est techniquement possible est souhaitable au point de vue éthique ?
  • ·Faut-il faire droit à tous les désirs et à toutes les revendications individuelles, sans prendre en compte l’impact sociétal ?
  • ·Le « bricolage » génétique est-il une avancée ou une prise de risque inconsidérée sur l’avenir de l’humanité ?
  • ·La robotisation et l’intelligence artificielle généralisées menaceront elles la liberté de pensée et d’expression ?
  • ·Est-ce que la Loi peut toujours se substituer à la raison, à la conscience et à la responsabilité collective ?

Interviewé sur RCF, Yves Coppens, scientifique de renommée internationale et membre de l’Académie pontificale des Sciences, affirmait il y a quelques jours, que la vie humaine est le couronnement d’une évolution, complexe et minutieuse, commencée il y a 5 milliards d’années à partir de la biodiversité. En conséquence, garantir son intégrité pour la transmettre sans altération aux générations futures est un devoir majeur.

Or d’énormes dégradations, dues essentiellement à l’activité humaine, impactent déjà l’air, les sols, l’eau, les plantes. Est-il raisonnable de penser que l’on puisse altérer, à notre convenance, le matériau biologique (ADN, cellules souches) qui nous constitue, sous prétexte que rien ne doit échapper à la marchandisation ?

Les enjeux de États Généraux de la Bioéthique se trouvent là et pas ailleurs : être  raisonnable et responsable, ou faire du business sans état d’âme, peu importe ce qui arrivera plus tard !

Il est urgent d’avoir à l’esprit ce que dit le pape François dans son Encyclique  Laudato Si : « Toute solution technique que les sciences prétendent apporter sera incapable de résoudre les graves problèmes du monde si l’humanité perd le cap, si l’on oublie les grandes motivations qui rendent possibles la cohabitation, le sacrifice, la bonté.» (§200)

L’équipe pastorale


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top