Il y a 1 an tout juste, le lundi saint, la France et l'Eglise regardaient des flammes géantes en train de dévorer l'antique charpente de Notre-Dame-de-Paris ….  et ce lundi saint devenait ainsi « le lundi des cendres » ! Nous assistions, impuissants et sidérés, à l'embrassement du vaisseau principal de notre patrimoine chrétien. Et nous, paroissiens de la cathédrale de Vannes, nous en mesurons encore plus la portée et le sens !

Ce dimanche, le Christ entre à Jérusalem. Il met en garde les disciples qui ne rendent pas gloire à Dieu : "Si eux se taisent, les pierres crieront".

Et les pierres ont hurlé !

Aux prémices de cette semaine sainte, le "drame" vécu l'an passé nous redit qu'il n'est pas de joie de Pâques sans chemin de croix... Et que les crises que nous traversons (y compris et surtout celle que nous vivons actuellement) doivent inévitablement passer par le feu purificateur de la vérité, par un attachement toujours plus grand au Christ.

Ce n'est rien d'autre qu'est venu nous dire Saint Vincent Ferrier dont nous célébrons ce dimanche 5 avril le 601ème anniversaire de son ENCIELEMENT !

Quelle Divine Providence ! Entrée de Jésus à Jérusalem et entrée au ciel de l'Apôtre qui a tant intercédé pour la guérison de l'homme sur cette terre !

Demandons son intercession ! Je suis certain qu'il a encore le don, depuis la Jérusalem Céleste, d'accomplir des miracles sur la terre !

Prions-le par cette magnifique "supplique" fraichement écrite par nos amis du Couvent des Dominicains de RENNES ! (Voir ci-après)

Croyons bien que des cendres peut naître une nouvelle ferveur ... Croyons bien que de notre confinement peut naître une communion plus grande et plus vraie au sein de notre paroisse, de notre diocèse, de notre pays et du monde !

C'est le plus souvent la perte des choses qui en enseigne la valeur !

Et mieux encore... Le Christ nous a promis de rebâtir son temple en seulement trois jours. C'est sur lui que nous fondons notre espérance. Nous en célèbrerons la « manifestation » dans la nuit de Pâques.

Belle semaine sainte à tous et à chacun !

Père Patrice

SUPPLIQUE à SAINT VINCENT FERRIER

punaise mauveLire ou télécharger le texte

Rédigée par le Couvent des dominicains de RENNES,  en collaboration avec la paroisse Saint Pierre Cathédrale de Vannes

Chers Frères et Sœurs,

saint vincent ferrier porcheDans les temps douloureux d’incertitude et de pandémie  que nous vivons, adressons-nous à celui qui a été envoyé par Dieu, il y a maintenant un peu plus de six siècles, pour redonner l’espérance à nos pères : Saint Vincent Ferrier.

Entendons sa promesse et fortifions notre espérance par un témoignage :

Voici la promesse que nous fit Saint Vincent : [à Vannes, quelques jours avant son rappel à Dieu le 5 avril 1419]

« Messieurs les Bretons,
je serai votre avocat devant le tribunal de Dieu,
je ne cesserai jamais d’implorer Sa miséricorde pour vous
et je vous le promets,
pourvu que vous ne vous écartiez pas
de ce que je vous ai enseigné. »

Voici le témoignage du 105è témoin en vue du procès en béatification de Vincent :

Jeannette, épouse de Jean Guerennic, cultivateur de la paroisse de Séné, âgée de trente-huit ans, rapporte que son mari fut, le premier samedi du carême dernier [1453], atteint de la peste pendant quelques jours. Il reçut les sacrements de l’Eucharistie et de l’Extrême-Onction : on désespérait de sa guérison. Un vœu qu’elle fit à Maître Vincent lui procura la santé, bien qu’il ait conservé une grande faiblesse pendant sept semaines.

 Couplet 1 de « Ô bienheureux saint Vincent » :

  1. Ô bienheureux saint Vincent, Protecteur doux et puissant,
    Sauvez-nous comme nos pères. Nous voulons, jeunes et vieux,
    Malgré toutes nos misères, parvenir un jour aux cieux.

 AUSSI, confiant dans la promesse d’intercession de Saint Vincent, sûrs de son amitié au Ciel en notre faveur, nous nous adressons à lui :

Saint Vincent,
Regarde ton peuple qui te supplie.

Tu as redonné l’espérance du Salut à nos pères
en les tournant vers notre Sauveur Jésus Christ.

Toi, qui as accompagné ta prédication de nombreux signes éclatants,
Toi, qui après ta mort, as montré que ta promesse d’intercéder pour Messieurs les Bretons n’était pas vaine,
Nous voulons te demander de présenter nos prières à Dieu, de soutenir notre espérance :

[pour ceux qui le peuvent, on peut se mettre ici à genoux et redonner ainsi son sens étymologique au terme de « supplier » = demander en pliant le genou]

INTERCEDE, ô glorieux S. Vincent, pour que le peuple du diocèse de Vannes, de France et du monde entier soit libéré du fléau de l’épidémie du Covid-19.
Soutiens nos soignants. Guide nos dirigeants, comme tu le faisais à ton époque.

Il y a un an, nous te disions notre fidèle attachement. Permets que nous puissions continuer notre mission sur la Terre dans la Foi, l’Espérance et la Charité.

Aide-nous à vivre les fêtes de Pâques dans la joie d’avoir un Sauveur, Notre Seigneur, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, qui vit avec le Père et l’Esprit-Saint, pour les siècles des siècles.
AMEN

[on se relève]

 Couplet 15 de « Ô bienheureux saint Vincent »  :

Vous êtes venu de Valence, Ranimer notre espérance.
Et parcourant la Bretagne, Vous êtes venu jusqu'à Vannes,
Evangéliser les nôtres, Vous, l'infatigable apôtre !

o-o-o-o-o-o

 Prière de Saint Vincent Ferrier pour obtenir une bonne mort

 « Mon Dieu, mon Sauveur Jésus-Christ,
qui avez tant souffert pour sauver le monde,
et qui ne voulez pas que personne périsse ;

Vous qu’on ne prie jamais avec confiance sans ressentir
les effets de Votre Grâce et de Votre Miséricorde,
qui avez dit tant de fois :
« Vous obtiendrez de Mon Père
tout ce que vous Lui demanderez en Mon Nom » ;

Je Vous supplie très humblement par ce même Nom
et par ces admirables Paroles,
de me conserver à l’article de la mort un bon sens et la parole libre.

Surtout, mon Dieu, que j’aie dans ce moment
un sensible regret de Vous avoir offensé,
une véritable contrition de mes péchés,
une Foi vive, une Espérance assurée, une Charité parfaite
et une Humilité profonde, afin de pouvoir Vous dire,
en m’adressant à Vous d’un cœur pur et plein de confiance :

« Je remets mon âme entre Vos mains, Ô mon Dieu,
qui êtes béni dans tous les siècles ».

Ainsi soit-il.


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top