Psaume 70

En toi, Seigneur, j'ai mon refuge : garde-moi d'être humilié pour toujours.
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi, tends l'oreille vers moi, et sauve-moi.
Sois le rocher qui m'accueille, toujours accessible ; * tu as résolu de me sauver : ma forteresse et mon roc, c'est toi !

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance, mon appui dès ma jeunesse.
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m'as choisi dès le ventre de ma mère ; tu seras ma louange toujours !

Pour beaucoup, je fus comme un prodige ; tu as été mon secours et ma force.
Je n'avais que ta louange à la bouche, tout le jour, ta splendeur.
Ne me rejette pas maintenant que j'ai vieilli ;
alors que décline ma vigueur, ne m'abandonne pas.
Mes ennemis parlent contre moi, ils me surveillent et se concertent.
Ils disent : « Dieu l'abandonne ! »

Dieu, ne sois pas loin de moi ; mon Dieu, viens vite à mon secours !

Mon Dieu, tu m'as instruit dès ma jeunesse, jusqu'à présent, j'ai proclamé tes merveilles.
Aux jours de la vieillesse et des cheveux blancs, ne m'abandonne pas, ô mon Dieu ;
et je dirai aux hommes de ce temps ta puissance, à tous ceux qui viendront, tes exploits.

Toi qui m'as fait voir tant de maux et de détresses, tu me feras vivre à nouveau, à nouveau tu me tireras des abîmes de la terre, *
tu m'élèveras et me grandiras, tu reviendras me consoler.
Et moi, je te rendrai grâce sur la harpe pour ta vérité, ô mon Dieu !